RemonterDescendre

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
SAN DIEGO RELOADED est actuellement en HIATUS pour une durée indéterminée.
Merci à ceux qui ont partagé cette aventure avec nous

Partagez | 
 

 Eileen * Les contes ont toujours une fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2017
MESSAGES : 59
MessageSujet: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 18:51

Eileen Anderson-Hill
I am what I am and I never forget

 gif
 
Identity card
 avatar
NOM ▴ Anderson-Hill
PRENOM(S) ▴ Eileen
AGE ▴ 41 ans
DATE DE NAISSANCE ▴ 22 juillet 1976
LIEU DE NAISSANCE ▴ Ramona
NATIONALITE ▴ Américaine
ORIGINES ▴ Américaine
SITUATION FINANCIERE ▴ Moyenne
QUARTIER D'HABITATION ▴ San Ysidro
ETAT CIVIL ▴ Dans sa tête mariée, veuve selon l’état civile, en couple
ORIENTATION SEXUELLE ▴ Aucune idée
OCCUPATION ▴ Ancienne danseuse
GROUPE ▴ Unsteady
AVATAR ▴ Amy Adam

 
Beneath the skin

 
Décris ici le caractère de ton personnage. 100 mots minimum. Eileen est le genre de femme qui sait ce qu’elle ne veut pas mais pas du tout ce qu’elle veut. Elle s’accroche à la vie qu’elle avait avec son mari, ce qui faisait d’eux ce couple mais elle veut aussi s’accrocher à cette nouvelle compagne. Elle ne veut pas perdre sa fille par-dessus tout et retrouver cette complicité un peu perdue. Elle est de celle qui peuvent s’accrocher griffe et ongle pour qu’on ne lui impose pas un choix mais hésiter des heures parce qu’on lui en propose un. Les siens sont ce qui a de plus important pour elle. Elle n’est pas le genre de femme à être difficile à vouloir des cadeaux, des bijoux mais elle est de celle qui veulent un amour, de préférence inconditionnel, de celle qui veut cuisiner des plats pour les siens. La danse est sa passion, ce qui avait fait sa vie et si on lui parle de ça, elle ne s’arrête pas. C’est un peu un personnage de feu et de glace, ce genre de femme avec qui on se demande sur quel pied danser, cette femme qui aime votre regard sur son corps, qui aime vous plaire et puis qui vous ignore ou vous rejette. Elle ne se prétend pas belle, elle regrette un peu le corps de ses années de danse bien qu’elle apprécie en avoir gardé la silhouette  et le port. C’est aussi une femme qui rit et sourit alors qu’elle souffre, qu’elle saigne gravement que ce soit physiquement ou mentalement.


Behind the screen

TYPE DE PERSONNAGE ▴ inventé ou scénario (+ auteur si scénario).
PSEUDO ▴Vania – Vanouille – Vanille des îles – ou on m’a longtemps connu sous Alisa
AGE ▴ 28 ans
DOUBLE-COMPTE ▴ Pas encore
TA PRÉSENCE SUR LE FORUM ▴ Comme toujours
COMMENT AS-TU CONNU WSD ? ▴ Par son fondateur <3
UN PETIT MOT ? ▴ Le graphismes est génial et je ne viens pas seule, ma « fille » vient avec.
CODE DU RÈGLEMENT ▴

 
(c) Never Utopia


Dernière édition par Eileen Anderson-Hill le Dim 23 Juil - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2017
MESSAGES : 59
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 18:55

gif
Storyline


Ecris ici l'histoire de ton personnage sous la forme de ton choix. Nous demandons 500 mots minimum.
Il était une fois une petite fille pleine de rêve qui aimait la danse plus que tout. Dès qu’il y avait de la musique, elle se mettait en mouvement, tournait sous le regard émerveillé de ses parents. Cette petite fille a grandi, elle est devenue une adolescente passionnée, ne vivant que pour ses cours de danse, oubliant parfois même ses cours, voir bien trop souvent. La seule punition qu’elle craignait, c’était de ne pouvoir aller danser. Oh rien de bien exceptionnelle, une adolescente belle et adorable, pas la reine du lycée mais pas de celles que l’on laisse de côté. Elle eut bien quelques histoires, quelques désespoirs aussi, elle eut envie de hurler contre le monde mais chaque fois, elle se rejetait dans la danse, sa survie, son bonheur. Elle ne devint pas vraiment connue, elle n’en eu peut-être pas le temps mais elle ne regrette rien. Mais ce passage est plus intéressant, nous allons donc nous concentrer là-dessus.

La jeune fille tournais dans quelques clips/publicités, rien de bien important, pas une grande star mais elle commençait à se faire connaitre doucement, elle avait 19 ans et demi, elle était encore innocente. Il avait cet homme qui voulait la faire connaître et se disait fan, il avait un réseau. En somme, elle n’était pas contre, l’homme semblait gentil et avenant. Et puis, il a commencé à lui faire avance mais il avait 40 ans, elle la repousse, elle a refusé, il est devenu plus violent plus agressif et à commencer à la menacer, la harceler. Elle était terrorisée, vivant encore chez ses parents, elle ne pouvait dire qu’elle avait un endroit ou se cacher. Ces derniers lui ont conseillé d’aller voir la police. Ils l’accompagnèrent. C’est là qu’elle rencontra Luke, un jeune policier, à peine sorti de l’école, de 25 ans, il tenta de la rassurer, promettant de faire le nécessaire. La plainte était portée contre le harceleur, une injonction fut prononcée mais cela rendit l’homme fou de rage, il tenta d’aller chez elle, tout détruire, rapidement la police fut arrivé avec le brave sergent Luke qui stoppa rapidement le fou furieux, devant l’admiration de la jeune danseuse. Vint alors le procès et tous ce qui s’en suis. Eileen était effrayé, ses parents ne savaient pas plus comment agir, ils ne voulaient pas que cela fasse autant, juste la paix pour leur enfant. Dans ce moment assez dur, ou la jeune femme du avoué sa faiblesse, son innocence, ce qu’elle vivait comme une humiliation, Luke était à chaque fois présent. Il la soutenait à chaque pas, la réconfortait, la renseignait, un lien s’établit entre eux. Il devint son soutien, son pilier. Quand quelques choses n’allaient pas, c’était vers lui qu’elle allait. La suite en était presque logique, une relation amoureuse, fusionnelle, passionnelle, dévouée et ouverte s’en suivit. Ils s’installèrent à San Diego.

Rapidement le couple se maria, pas en petit comité, un mariage de princesse bien qu’Eileen portait une simple robe blanche et juste une légère couronne fleurie retenue par quelques mèches de cheveux. Un moment fantastique, cette première danse qui relevait toutes leurs complicités, ce sourirent que chacun affichaient, cette fusion entre eux étaient plus que jamais marquée.

Un peu moins d’un an après une adorable petite fille, Freya, naquit un peu plus tard, une belle rousse comme sa maman. Un bonheur pour compléter cette famille, n’y avait-il pas de plus beau conte de fée ? Oh bien sûr, tout n’était pas toujours parfait mais c’était les moments d’imperfection, les imperfections de chacun qui faisait de ce cocoon quelques choses de plus beau que tout ce qu’Eileen aurait pu imaginer.

Eileen avait continué la danse, pour des petits évènements mais elle ne cherchait pas à percer, plus après ce qu’elle avait vécu. Elle donnait aussi des cours au plus jeune. Luke montait en grade dans la police. En bref, une famille américaine modèle ou tout vas bien : Une famille fusionnelle sans secret, sans histoire, joyeuse.

Et puis il y a 5 ans, ce fut le drame, Eileen avait soudainement l’impression que quelques choses se brisa en elle, elle ne sut jamais dire pourquoi ni comment mais quand on frappa à la porte, elle reconnut à la porte la façon de frapper du coéquipier de son mari, les larmes coulaient déjà. Si cela avait été son mari, jamais Jo’ n’aurait frappé à la porte. Il n’eut pas le temps de dire quelque chose qu’elle se jeta dans ses bras lui suppliant de dire qu’il n’était pas mort, de dire qu’il était juste à l’hôpital. Mais elle savait déjà que ce n’était pas le cas, sinon, il l’aurait appelé de l’hôpital. L’homme ne savait que répondre, il était lui aussi affecté parce qu’il venait de se passer, il n’avait pas pris le temps de se changer, il avait encore son uniforme ensanglanté. Une femme venait de perdre son mari, lui venait de perdre son meilleur ami. Il était incapable de répondre, sans savoir comment la consoler. Au bout d’un moment, ils rentrèrent dans la maison et Jo’ expliqua ce qui s’était passé, son mari avait été, comme toujours, un héros.
Il y eu l’enterrement, ce fut Jo’ qui conduisit la petite famille, Eileen ne vivaient plus réellement, elle semblait être en plein cauchemar, pas toujours dans le même monde, se raccrochant à sa fille pour ne pas sombrer, garder à peine la tête hors de l’eau, son bonheur si parfait était détruit, son rêve fauché, la famille détruite. Même la danse ne l’intéressait plus.

Doucement, elle réapprit à vivre sans son mari, reprendre ses moments, même si elle avait parfois encore envie de hurler « Luke » quand un détail n’allait pas, quand elle se sentait perdue. Et puis, vint la rencontre avec une belle femme, c’était étrange, lorsqu’elle la rencontra à l’épicerie, elle ne put s’empêcher de se retourner, de la regarder. Et celle-ci lui avait un rendu un sourire, cela lui avait donné une drôle de sensation. Elle n’osa pas lui parler lui demander, cela se produit durant plusieurs semaines et puis un jour cette jeune femme vint lui parler. Elle se souvient encore de ses premiers mots : « Pourquoi tu as peur de me parler alors que tu me regardes ? ». Elle était restée sans savoir que répondre, elle ne savait pas quoi lui répondre et celle femme si fascinante avant alors donner un petit carton avec son numéro. Elle l’avait regardée pendant de nombreuses heures, en cachette de sa fille, était-ce bien ? Une nouvelle amie et puis elle finit par l’appeler, elle se sentait ridicule, elle s’excusa, elle ne savait même pas pourquoi elle l’avait fait. Etrangement, la jeune femme la rassura, lui parla et puis il y eu un lien d’amitié tactile entre les deux jeunes femmes. Eileen lui avait dit qu’il y avait encore l’ombre de son mari, décédé en fonction, elle ne lui avait pas caché et puis un jour ou sa fille était en cours, il se passa quelque chose. Eileen avait besoin de réconfort, elle se sentait perdue par une rénovation à faire, c’était toujours Luke qui faisait ça, elle avait appelé son amie, elle s’était jetée dans ses bras rapidement et puis lorsqu’elle releva la tête, une chose étrange se passa, leurs lèvres se rapprochèrent, elle se perdait dans ce regard et bientôt un baiser et une étrangement sensation de chaleur qu’elle connaissait, qu’elle avait connue avec Luke, c’était bon. Mais cela ne tourna pas plus loin, Eileen avait peur, c’était nouveau. Et puis doucement, la relation pris un nouveau tournant, des baisers voler, des caresses discrètes. Mais comment dire ça à sa fille ? Comment dire qu’elle pensait être amoureuse d’une femme ? Comprendrait-elle ? Et que deviendrais leur relation ? Mais il fallut bien le dire, cela ne serait pas resté cachée longtemps.

Freya ne s’était doutée de rien et ne l’a pas vraiment bien pris. Pourquoi une femme ? Et puis son père ? Elle en est toujours amoureuse non ? C’est une trahison envers celui-ci ! Elle est encore bouleversée, elle en veut à cette femme venue de nulle part. Ce n’est pas évidant pour Eileen qui a rendu la relation avec sa fille fragile, qui se sent coupable mais apprécie cette sensation d’être envie.

(c) Never Utopia

_________________


The life is the song of the bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⚓ Run on gasoline ⚓
DATE D'INSCRIPTION : 12/07/2017
MESSAGES : 81
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 19:01

BIENVENUE SUR WSD MA BELLE !
Mais
Ta fiche est déjà faite
En espérant que tu t amuses parmi nous :fuentes:

_________________
"Fire meet gasoline"
It’s dangerous to fall in love, but I wanna burn with you tonight. You hurt me.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2017
MESSAGES : 59
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 19:07

Oh oui.... C'est ma spécialité ^^

Oh je suis sur de m'amuser... Vous connaissant :p

_________________


The life is the song of the bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 15/07/2017
MESSAGES : 66
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 19:15

Bienvenuuue ma belle
Ta fiche est déjà terminée whoua
D'ailleurs, il me semble qu'on se connaît, tu me dis quelque chose

_________________
je t'aime comme je n'ai jamais aimé
△ Il avait ce truc dans le regard qui me déstabilisait. J'te jure, que pour ces yeux j'aurai tout fait, parce que dans ces yeux y'a cette étincelle qui me dit des choses qu'il ne me dira jamais avec sa bouche.  ▬
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2017
MESSAGES : 59
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 19:20

C'est peut-être bien possible. J'ai un gros passé sur forum :)

_________________


The life is the song of the bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 19:22

Bienvenue parmi nous

On a que des rapides sur le forum c'est dingue

J'espère que tu vas t'amuser parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2017
MESSAGES : 59
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 19:24

Merci.

Oui on m'en dit ça.

Oh j'en suis certaine ^^

_________________


The life is the song of the bird
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
➹ Remember me for centuries ➹
DATE D'INSCRIPTION : 18/07/2017
MESSAGES : 94
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 20:29

Bienvenuuuuuuuuuue !!
Tu as fait vite ça c'est clair maintenant , amuses toi avec nous !!! YOUHOUUU :fuentes:

_________________
♦ Smile when you're happy. Smile when you're sad. Smile because it's life dude. ♦️ Key of life / @Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
⚓ Run on gasoline ⚓
DATE D'INSCRIPTION : 12/07/2017
MESSAGES : 43
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 21:09

Félicitations, tu es validé !

Encore une rapide, décidément En tous cas, je te souhaite la bienvenue sur WSD J'ai adoré lire ton histoire, c'est super fluide ! (et triste, j'espère qu'elle réussira à y voir plus clair avec tout ça ) Tu rejoins le groupe des Unsteady !


Let's begin !

Welcome to San Diego ! Maintenant que tu t'es enfin glissé dans la peau de ton personnage, il te reste encore quelques étapes pour finaliser ton inscription.

Il te faudra en premier lieu aller vérifier que ton avatar est bien recensé, ainsi que ton prénom et ton nom de famille.

Tu peux aussi te lancer activement dans le jeu. La première étape, c'est d'agrandir le cercle relationnel de ton personnage ! Direction les fiches de liens, c'est par ici !

S'il te manque un personnage important, indispensable à ton histoire, n'hésite pas à poster dans la partie scénarios. Tu peux aussi poster dans les pré-liens, si tu ne recherches qu'un lien en particulier sans avoir la nécessité de créer tout un personnage.

Si tu te poses encore des questions, les annexes restent à ta disposition, ainsi que toute notre équipe.

Nous te souhaitons officiellement la bienvenue dans la famille de WSD, et un bon jeu sur le forum, en espérant que tu te plaises chez nous. Et surtout, amuse toi ! I love you


     
(c) Cruelly

_________________
Bandido
« Quiero ver bailar tu pelo, quiero ser tu ritmo, que le enseñes a mi boca, tus lugares favoritos. Déjame sobrepasar tus zonas de peligro, hasta provocar tus gritos, y que olvides tu apellido. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
☾ Way down we go ☾
DATE D'INSCRIPTION : 12/07/2017
MESSAGES : 93
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   Dim 23 Juil - 21:35

Mais c'est quoi ça, pas le temps de dire bienvenue que t'es déjà validée BIENVENUE QUAND MEME J'aime beaucoup ton choix de prénom :minicoeur:

_________________
The only thing I know is that I am alive
A s'esquinter l'âme de ces illusions d'amour, ces faux semblants dévastateurs, qui lentement s'insinuent sous la peau, rongent de l'intérieur. Et s'écorcher l'épiderme de ces nébuleuses, que le temps un jour finira par cristalliser. © ECLIPSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Eileen * Les contes ont toujours une fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eileen * Les contes ont toujours une fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAN DIEGO RELOADED :: Fiches validées-
Sauter vers: